accueil > Toute l'actualité > La Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE)

La Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE)

par | Mai 19, 2021 | Formation, Toute l'actualité

Entretien à pôle emploi pour définir les objectifs

Qu’est-ce qu’une Préparation  Opérationnelle à l’Emploi ?

La Préparation Opérationnelle à l’Emploi (ou POE) est une action de formation préalable au recrutement et toujours co-construite entre Pôle Emploi et l’organisme ou la branche qui en aura fait la demande. Elle a pour but de préparer l’entrée en poste lorsque les différences entre les compétences acquises et les compétences attendues (définies auparavant) sont trop importantes.

Ce dispositif a l’avantage de comporter une période d’immersion en entreprise et ouvre droit au statut de stagiaire de la formation professionnelle.

Notons que ce sont 416 230 demandeurs d’emploi qui ont pu en bénéficier en 2020 ! (D’après les chiffres de Pôle Emploi)

 

À qui s’adresse-t-elle ?

Il faut savoir qu’elle peut être demandée par toutes les entreprises, qu’elles soient dans le secteur privé ou le public.

Ainsi, la préparation opérationnelle à l’emploi vise :

  • tous les demandeurs d’emplois enregistrés à Pôle Emploi, qu’ils soient indemnisés ou non,
  • les salariés en Contrat Unique d’Insertion (CUI),
  • les bénéficiaires de la protection internationale, signataires d’un contrat d’insertion républicaine (CIR).

Et se décline de deux manières :

POE Individuel (POEI)

Ce cas de figure permet de répondre à un besoin direct d’une entreprise, c’est-à-dire qu’elle aura elle-même identifié une difficulté de recrutement. Cette dernière pourra donc s’adresser à Pôle Emploi afin de commencer les démarches de formation. La POE sera alors proposée aux demandeurs d’emploi.

 

POE Collective (POEC)

La POEC quant à elle, est mise en œuvre lorsque les besoins en recrutement sont reconnus par une branche professionnelle. Autrement dit, si un métier en tension est identifié, l’OPCO associé au secteur professionnel pourra initier une demande de POE.

Dans cette hypothèse, les entreprises n’ont pas à s’engager sur le recrutement.

 

Modalités du contrat

Quelle que soit sa forme, la POE se déroule sur 400 heures maximum. Un dépassement de 200 heures peut être envisagé si les bénéficiaires relèvent du Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC) mais la demande doit toutefois être étudiée et nécessitera une validation de la part de l’instance paritaire de régionale de Pôle Emploi.

Une POE doit porter sur :

  • un CDI,
  • un CDD d’une durée minimale de 12 mois (contrats aidés compris),
  • un contrat de professionnalisation en CDI ou en CDD de 12 mois minimum,
  • un contrat d’apprentissage.

Ici, l’avantage se trouve dans la co-construction du projet auprès de Pôle Emploi. Le conseiller en charge doit mettre en relation un demandeur d’emploi qui correspond aux attentes de l’entreprise.

Il est également bon de noter qu’une demande de POE peut être refusée si :

  • l’entreprise a procédé à un licenciement économique dans les 12 derniers mois,
  • l’embauche n’était pas conforme aux engagements pris lors d’un précédent contrat POEI.

 

Financements

Tout d’abord, il faut savoir que le bénéficiaire n’a rien à débourser. Tous les frais sont pris en charge par l’entreprise et/ou l’OPCO de cette dernière.

Le montant de l’aide versée à l’employeur par Pôle Emploi pour couvrir les frais pédagogiques est plafonné à :

  • 5 €/heure pour une formation via un organisme de formation interne à l’employeur (soit 2 000€),
  • 8 €/heure pour une formation dispensée par un organisme externe (soit 3 200€).

L’aide est versée au terme de la formation et au plus tôt au jour de l’embauche du contrat prévu.

Aussi, s’il est signataire de la convention nationale avec Pôle Emploi, l’OPCO de l’entreprise peut financer tout ou partie du coût de formation restant. Sinon, l’excédant est à la charge de l’employeur.

 

Les avantages d’une Préparation Opérationnelle à l’Emploi

Pour le bénéficiaire

Vous bénéficiez d’une formation intégralement prise en charge et d’une immersion en entreprise. En effet, il s’agit d’une réponse à un réel besoin sur le marché.

Vous acquérez les compétences indispensables pour occuper un emploi particulier ou exercer un métier en tension.

Même si vous n’êtes pas recruté à l’issue d’une POEC, vous augmentez vos chances d’un retour rapide à l’emploi car vous aurez été formé à un métier recherché au sein d’une branche professionnelle.

 

Pour l’employeur

Vous obtenez une aide financière pour former un demandeur d’emploi avant son recrutement.

Vous pouvez organiser une phase d’immersion en entreprise et vérifier les aptitudes du candidat avant l’embauche. C’est donc une sécurité supplémentaire.

Vous intégrez des personnes rapidement opérationnelles qui seront aussi formées aux besoins de l’entreprise.

Ainsi, par le biais de ce dispositif, vous pouvez également favoriser l’accès à l’emploi pour :

  • Des personnes en situation de handicap,
  • Des demandeurs d’emploi n’ayant pas acquis de diplôme,
  • Participer à la lutte contre l’illettrisme.