accueil > Toute l'actualité > L’alternance

L’alternance

Qu’est-ce que l’alternance ?

Il existe deux types de contrat en alternance : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. Ils sont tous les deux encadrés par un contrat de travail (CDL, CDD ou CDI) et permettent de conjuguer une formation théorique à une formation pratique en entreprise, dans l’optique d’obtenir un diplôme, une certification ou une qualification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale.

Le contrat d’apprentissage 

Prévu pour une formation initiale, il s’adresse aux personnes entre 16 et 29 ans mais il est toutefois sans limite d’âge pour les personnes correspondant aux cas de figure suivant :

  • Les personnes en situation de handicap,
  • Les personnes qui bénéficient du RSA, ASS ou de l’AHH,
  • Les salariés encadrés par un contrat unique d’insertion (CUI),
  • Les personnes en création ou en reprise d’entreprise,
  • Les sportifs de haut niveau.

Ce type de contrat offre un encadrement de 6 mois à 3 ans en entreprise, sachant que le temps de formation correspondant devra être de 25% minimum par rapport à la durée totale du contrat.

En tant que salarié de l’entreprise, l’apprenti perçoit une rémunération calculée en fonction de l’âge, par rapport au smic :

Détail de la rémunération prévue en contrat d'apprentissage

Tableau de rémunération en contrat d’apprentissage, d’après le SMIC 2021

À noter que ce salaire n’est soumis à aucune cotisation salariale dans la limite de 79% du smic et est exonéré de l’impôt sur le revenu, de la CSG et de la CRDS. Un contrat d’apprentissage permet aussi de cotiser pour la retraite, au même titre qu’un contrat classique.

Le rythme de l’alternance est généralement de 2/3 en entreprise, pour 1/3 en formation. La répartition de ce temps dépend du centre de formation ainsi que de l’entreprise.

Le contrat de professionnalisation

Contrairement au contrat d’apprentissage, le contrat de professionnalisation est plus adapté à une formation continue. Toute personne entre 16 et 25 ans pourra le demander (sans limite d’âge pour les bénéficiaires du RSA, ASS et AHH ou les personnes sortant d’un CUI).

Il sera conclu pour une période de 6 à 12 mois et comprendra une possibilité de renouvellement. Le temps de formation qui lui est associé doit être compris entre 15 et 25% de la durée du contrat (ou 150 heures minimum), avec ici aussi la possibilité de l’étendre sous certaines conditions :

  • La personne est âgée de 16 à 25 ans et est sortie du système scolaire sans qualification
  • La personne est âgée de 16 à 25 ans et souhaite poursuivre sa formation initiale, tout en étant inscrite à Pôle Emploi depuis plus d’un an
  • Le candidat est bénéficiaire du RSA, ASS ou AHH, ou sort d’un contrat CUI.

La rémunération est calculée en fonction de l’âge et du niveau d’étude du salarié et se présente de cette façon :

Détail de la rémunération en contrat de professionnalisation

Tableau de la rémunération en contrat de professionnalisation, d’après le SMIC 2021

Les avantages d’une alternance

Quel que soit le contrat concerné, plusieurs avantages s’imposent avec l’alternance, que ce soit pour le candidat ou pour l’employeur.

Pour le bénéficiaire :

  • Préparation d’un diplôme ou d’une certification
  • Rémunération durant toute la durée du contrat
  • Participation et intégration à la dynamique de l’entreprise
  • Acquisition d’une expérience professionnelle concrète et valorisante.

Pour l’employeur :

  • Réduction générale des charges
  • Accès à des exonérations, des financements de formation et des aides à l’embauche
  • Absence de prise en compte de l’alternant dans les effectifs de l’entreprise.

Quelles démarches pour préparer une alternance ?

Après s’être renseigné sur les métiers qui vous intéressent et les diplômes ou titres professionnels qui permettent d’y accéder avec un contrat d’alternance, vous pouvez :

  1. Trouver un organisme de formation et vous y préinscrire.
  2. Préparer un CV et démarcher des employeurs : pensez aux salons de recrutement, aux plateformes de Pôle Emploi (comme La Bonne Alternance par exemple) ou LinkedIn.
  3. Finaliser votre inscription dans votre centre de formation en collaboration avec votre employeur.

Quelles démarches pour employer un alternant ?

Si vous êtes employeur et que vous êtes intéressé par le recrutement d’un alternant, vous pouvez :

  1. Vérifiez le taux de prise en charge par votre OPCO et faites votre demande de financement en ligne.
  2. Sélectionnez un centre de formation en comparant les programmes, tarifs et méthodes pédagogiques (retrouvez la liste publique des organismes de formation sur data.gouv.fr).
  3. Établissez une fiche de poste.
  4. Recherchez des candidats via votre centre de formation ou sur les diverses plateformes à votre disposition : Missions locales, Pôle Emploi, Indeed, LinkedIn, etc.