accueil > Toute l'actualité > Le CPF de Transition

Le CPF de Transition

Lancé le 1er janvier 2019 le CPF de transition permet à un salarié de s’absenter de son poste de travail afin d’effectuer une formation certifiante pour évoluer professionnellement ou se reconvertir.
Le point fort de ce dispositif est que le salarié est rémunéré pendant sa formation.
Tous les salariés peuvent demander un CPF de transition, la formation demandée n’est pas obligatoirement en rapport avec l’activité du salarié.

Pour en bénéficier le salarié doit justifier d’une activité salariée de 2 ans consécutifs ou non, dont 1 an dans la même entreprise, (quelque soit la nature des contrats).
Ou bien d’une activité salariée de 2 ans consécutifs ou non (quelque soit la nature des contrats) au cours des 5 dernières années, dont 4 mois en CDD au cours des 12 derniers mois.

Pour faire une demande de CPF de transition, l’accord de l’employeur est nécessaire, une demande d’autorisation d’absence doit donc lui être adressée, de préférence par lettre recommandée avec accusé de réception.
La lettre doit indiquer la date de la formation, son intitulé, sa durée et l’organisme qui la réalise.

Attention pour les salariés en CDD la demande doit être effectuée pendant votre contrat et la formation doit débuter maximum 12 mois après la fin de votre CDD.

Une demande de prise en charge doit aussi être déposée auprès de l’organisme financeur qui l’examinera. Une commission compétente évalue l’éligibilité du projet au CPF, s’il est accepté, le projet sera financé en totalité jusqu’à un plafond de 18 000€, si il dépasse le plafond alors le projet ne sera pas financé.

Retrouvez plus d’informations sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14018 et https://www.fongecifnouvelleaquitaine.org/categories_services/cpf-ptp/

Par Romain Aptitudes 21 le 27/11/19.