OPCO

par | Juil 5, 2021 | Formation, Toute l'actualité

Qu’est-ce qu’un OPCO ?

 

Les OPCO sont des Opérateurs de Compétences agréés par l’État. Ils sont au nombre de 11 et remplacent les OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agréés) depuis le 1er avril 2019.

Leur objectif est de donner les moyens à toute personne, quel que soit son statut et sa fonction, d’accéder à la formation. C’est-à-dire que les OPCO :

  • financent l’alternance et les dispositifs de reconversion ou de promotion tels que la Pro-A ;
  • prennent en charge les Plans de Développement des Compétences ;
  • accompagnent les TPE et les PME dans la définition de leurs besoins en compétences ;
  • aident les entreprises dans des démarches de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC).

 

Quelques changements dans le fonctionnement des OPCO sont toutefois apparus récemment. Par exemple, depuis le 1er décembre 2019, ils ne sont plus en charge du financement du CPF : cette mission a été assignée à la Caisse des Dépôts et des Consignations (CDC).

Aussi, à partir du 1er janvier 2022, ils n’auront plus à collecter les contributions uniques à la formation professionnelle. Cette tâche incombera aux URSSAF.

 

Gouvernance

 

Les OPCO demeurent des organismes paritaires, leur conseil d’administration est composé d’un nombre égal de représentants des employeurs et des salariés. Il tient compte de la diversité des branches professionnelles adhérentes.

Un commissaire du gouvernement assiste aux séances du conseil d’administration avec voix consultative.

 

 

Qui sont les 11 OPCO ?

 

Akto

Akto est un opérateur de compétences interbranches qui réunit 27 secteurs d’activités différents.

De l’activité des déchets à l’enseignement privé, son champ d’action est vaste mais les métiers qui y sont représentés ont en commun la maîtrise de compétences techniques et le relationnel.

Afdas

Opérateur de compétences dans le secteur de la culture, des industries créatives, des médias, de la communication et télécommunications, du sport, du tourisme, des loisirs et du divertissement.  Il regroupe également le périmètre des intermittents du spectacle et des artistes-auteurs.

Atlas

Atlas accompagne 15 branches professionnelles différentes, regroupées en 4 secteurs d’activité : les assurances, les banque, le conseil et les finances.

Constructys

Constructys est l’OPCO en charge des métiers dans les secteurs du bâtiment, des travaux publics et de la négoce des matériaux de construction.

Ocapiat

Opérateur de compétences des entreprises et exploitations agricoles, des acteurs du territoire et des entreprises du secteur alimentaire (industries alimentaires, coopération agricole et familles associées et commerce agricole) et des professionnels des activités maritimes.

L’Opcommerce

Avec un nom plutôt parlant, l’Opcommerce est en charge de 19 branches professionnelles qui constituent les champs conventionnels du commerce.

Opco 2i

Il s’agit de l’opérateur de compétences « inter-industriel », regroupant 32 branches dans 11 secteurs professionnels.

OPCO 2i est en charge de l’industrie des énergies, de la chimie, de la pharmacie, de l’industrie créative et technique (mode et luxe), de la plasturgie, etc.

Opco EP (entreprises de proximité)

Il recouvre les entreprises entrant dans le champ d’application de 54 branches professionnelles. OPCO EP regroupe notamment les métiers de l’artisanat, les professions libérales ainsi que les services de proximité.

Opco Mobilités 

C’est l’opérateur de compétences des secteurs du transport routier, maritime et des services de l’automobile.

Opco Santé

L’OPCO santé est composé de 4 secteurs :

  • le secteur sanitaire, médico-social et social privé à but non lucratif ;
  • le secteur de la santé au travail ;
  • l’hospitalisation privée ;
  • le thermalisme.

Il accompagne également les entreprises qui ne relèvent pas d’un champ conventionnel, comme l’EFS par exemple.

Uniformation

Uniformation couvre un périmètre de 20 branches professionnelles qui se rejoignent toutes vers la cohésion sociale (service à la personne, insertion, sport, enseignement et formation).

Les sociétés, associations, organismes sociaux, etc. peuvent également faire appel à ses services s’ils ne sont pas rattachés à une branche professionnelle.

 

Comment connaître son OPCO ?

 

Le regroupement des branches professionnelles autour d’un OPCO s’appuie sur des critères de cohérence tels que les métiers, les enjeux communs de formation ou de mobilité, etc.

On peut donc dire qu’il est important de s’affilier à un OPCO. Ceci est d’autant plus vrai qu’il doit s’agir de l’OPCO qui correspond le mieux à sa branche.

 

Il existe 3 méthodes pour connaître son opérateur de compétences :

  • Si l’entreprise est déjà adhérente à un OPCO et qu’il est question de vérification, vous pourrez entrer votre numéro de siret sur le site CFA Dock.
  • Si votre entreprise possède un Identifiant de Convention Collective (IDCC), vous pouvez vous référer à une table de correspondance. On trouve généralement ce numéro sur les feuilles de salaire.
  • Enfin, si l’entreprise n’est pas rattachée à une convention collective, il faudra s’aider du secteur d’activité pour déterminer lequel correspondra le mieux.