La Pro-A

par | Mai 11, 2021 | Formation, Toute l'actualité

Image de couverture de l'article sur la Pro-A

Qu’est-ce que la Pro-A ?

La reconversion, ou la promotion par alternance (ex-période de professionnalisation) est dite « Pro-A ».

Elle a pour objectif de favoriser l’évolution professionnelle ou le maintien de l’emploi au sein de l’entreprise, grâce à un parcours personnalisé. C’est un dispositif de formation professionnelle en alternance.

 

Modalités et mise en place

Ce type de contrat s’adresse à tout salarié :

  • En activité à temps partiel,
  • En Contrat à Durée Indéterminée (CDI),
  • En Contrat Unique d’Insertion (CUI),
  • Aux sportifs et entraîneurs professionnels en Contrat à Durée Déterminée (CDD).

Toutefois, le salarié ne doit pas avoir atteint un niveau de qualification sanctionné par une certification professionnelle enregistrée au RNCP correspondant au titre de la licence (niveau II).

Ce type de formation peut être demandée par l’employeur dans le cadre d’un plan de développement des compétences ou par l’employé lui-même. Dans tous les cas, un avenant au contrat de travail doit être signé. Il stipulera :

  • la durée de la formation,
  • les compétences visées.

Cette formation peut se dérouler pendant les heures de travail, impliquant un maintien de salaire. Elle pourra aussi avoir lieu en dehors de celles-ci. Dans ce dernier cas de figure, la formation ne sera pas comptabilisée dans le salaire et nécessitera un accord écrit de l’employé.

Le financement de la Pro-A est pris en compte par l’OPCO de l’entreprise – tout ou partie – d’après un montant forfaitaire fixé par la branche professionnelle concernée.

 

La formation

La durée et l’organisation d’une formation en Pro-A dépend des mêmes règles que le contrat de professionnalisation. Son principe repose donc sur l’alternance.

Elle est constituée d’une partie théorique avec des actions de formations qui permettront de valider les acquis délivrés par l’organisme de formation et d’une partie pratique avec des activités professionnelles en entreprise.

Aussi, le salarié bénéficiant de ce type de formation sera suivi par un tuteur qualifié et désigné par l’employeur au sein de l’entreprise. Ce dernier devra justifier d’une expérience d’au moins deux ans liée aux compétences visées par l’action de professionnalisation.

Le tuteur devra, entre-autre, participer à l’évaluation du suivi de formation.

 

Aptitudes 21

Nous réalisons gratuitement vos actions d’évaluation et de positionnement. Découvrez les formations éligibles à la Pro-A qui s’adapteront à votre projet.