accueil > Métiers > Juré de titre professionnel

Juré de titre professionnel

par | Août 24, 2021 | Métiers, Toute l'actualité

jury

Le rôle du juré de titre professionnel

Lors d’une session de validation, on sollicite un jury – composé de deux jurés minimum ou d’un juré de titre professionnel en binôme avec un formateur. Ils peuvent intervenir sur la validation :

Son rôle consiste en tout premier lieu à évaluer en toute objectivité les réalisations du candidat au regard du référentiel de certification. Mais ce n’est pas tout, il doit aussi :

  • Délibérer et décider, souverainement, de l’attribution des divers objets cités précédemment ;
  • Compléter la fiche synthèse des éléments à prendre en compte pour l’attribution du titre professionnel (exclusif à cette catégorie) ;
  • Restituer les résultats au candidat ;
  • Renseigner la fiche individuelle de résultats en motivant sa position ;
  • Renseigner puis signer le procès-verbal de la session.

Aussi, sachez que la loi vous permet d’obtenir une autorisation d’absence de votre employeur pour participer à l’une de ces sessions.

Comment devenir juré ?

Ce statut dépend d’une habilitation valable nationalement. Elle est délivrée par les services départementaux des DREETS. Une page dédiée est disponible sur le portail officiel du jury au titre professionnel afin de directement faire sa demande en fonction de sa région.   Elle sera attribuée après vérification de l’adéquation entre l’expérience professionnelle et le titre visé. Il faudra également répondre aux critères suivants :

  • Avoir 3 ans d’expérience minimum dans le métier visé ;
  • Ne pas avoir quitté le secteur depuis plus de 5 ans.

Notons également que cette habilitation est valable, au maximum, jusqu’à l’expiration du titre. C’est-à-dire qu’une fois que le référentiel est modifié (tous les 5 ans environ, de manière générale), l’habilitation n’est plus effective. Par contre, il est tout à fait envisageable de la faire renouveler si les critères sont toujours respectés.   Afin de garantir la qualité du système de certification, le Ministère du Travail propose une session de professionnalisation pour préparer les futurs jurés. La pratique des membres du jury doit être rigoureuse et identique sur le territoire national pour respecter l’égalité de traitement des candidats.